☿ Bienvenue sur Scream Queens
Nous recherchons les Présidents prédéfinis de toute urgence, retrouvez-les ici.

Partagez | 
 

 Ethan | UC.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin Sigma
avatar
Ethan Fowler
♟Textos reçus : 54

MessageSujet: Ethan | UC.    Jeu 10 Déc - 2:53


Ethan Fowler

❝T'as la vie que tu mérites d'avoir❞

Nom | Fowler ♜ Prénoms | Ethan ♜ Age | 21 ans ♜ Lieu de naissance | Miami ♜ Statut civil | Célibataire ♜ Orientation sexuelle | Hétérosexuel à 100% ♜ Statut financier | Riche, très riche par sa famille ♜ Job | Président des Sigma Delta Phi ♜ Célébrité | Cody Christian

Niveau scolaire | Convenable ♜ Diplôme préparé | Licence de sport option football américain et double-cursus science physique ♜ Job souhaité après études | Baseballeur professionel ou  médecin sportif ♜ Loisirs & Hobbies | Faire la fête, football américain, basket, voyager.

Pseudo/Prénom | Liraco ♜ Age | 19 ans ♜ Présence | 7/7  ♜ Avis sur le forum | Perfect comme ces admins  Exigence niveau RP | J'aime les jeux bien développés, de minimum 20 lignes. Les pavés, j'adore.
Ici, vous devrez répondre à quelques petites questions, pour que l'on puisse mieux cerner votre personnage.

Pourquoi avoir choisi Wallace University ? Wallace est une institution pour la famille Fowler, il était donc évident, que si son père, son grand-père et ses oncles et tantes y sont allés, lui aussi devait y aller, c'est ainsi. Son père lui a de toute manière pas vraiment laissé le choix, il mène ou du moins menait la vie du jeune homme d'une poigne ferme, c'est ça d'être le seul garçon. Un avenir parfait pour le fils en priorité.
Quel était votre vision de la faculté quand vous étiez au lycée ? A-t-elle changé depuis votre rentrée au campus ?
Idyllique. On à tous déjà vue les films sur les universités, les soirées au campus et les fraternités. C'est là-bas que tout peu commencer dans la vie d'une personne sortant des jupons des parents. Le lycée, c'était déjà bien pour lui, mais la faculté, c'était vraiment l'apothéose. Il avait déjà le physique et son nom est connu dans la faculté par son père qui à été président des Sigma avant lui.
Que pensez-vous des fraternités ? Est-ce important d'en intégrer une ou c'est juste une histoire de popularité ?
Les fraternités sont importantes, sans elles, ça serait rien, les campus. Il faut ça pour que la société fonctionne correctement. Y'a toujours eu les faibles et le plus forts, les riches et les pauvres, les favorisés et les personnes en bas de l'échelle. Pour lui, sa place de président à des avantages plus qu'intéressant. Gloire, réussite, connaissance qui peuvent aboutir sur de bonnes choses pour la suite, bref. Des bonnes choses.
Avez-vous entendu parler de cette histoire de meurtrier, le Red Devil ? Y croyez-vous ? Avez vous peur ?
Evidemment qu'il en as entendu parlé, Kappa étant la fraternité la plus touché, il est obligé d'être au courant, étant l'ennemi numéro 1 de ces filles. Il est assez étonné que quelqu'un soit assez dingue pour tuer des gens comme ça. Il se méfie en général, mais il pense pouvoir être capable de contrer ce type louche s'il venait à le croiser et protègerais le campus en cas de besoin.

Charismatique, remarquable et intense. Tel est les premiers mots qui viennent en bouche des étudiants de Wallace University. En effet, Ethan ne passe pas inaperçu, il le sait et il en joue. En soirée, c'est lui la star, c'est lui qu'il faut avoir dans la poche, comme contact dans ces amis Facebook, avoir des retweets et des favoris. Une tête à avoir dans ces amis, tout simplement. Il est malin, il sait parfaitement se faire désirer, se faire aimer même par les fraternités ennemies. Respectueux mais capable des pires coups pour emmerder ses voisins, il joue à la loyal quand il faut jouer contre les autres fraternités. Oui, il sait que de toute manière, les Sigma sont les chouchous des demoiselles pour la plupart, par leurs physiques et leurs soirées hors du commun.Toutefois, il s'avère être un garçon très protecteur, autant avec ces amis, que sa famille. Dans un certain sens, il déteste qu'on s'en prenne à quelqu'un sans qu'il y est une bonne raison derrière. Il n'est pas réellement du genre rancunier, mais est assez fourbe pour faire des petits coups tordus dans le dos des autres présidents et collègues pour s'amuser un peu. Ethan est toutefois un peu nonchalant, mais également très peu sérieux, que ça soit dans les études, qu'avec les jeunes femmes. Il déteste avoir tort, sa fierté est son égau sont réellement surdimensionné. Il a l'âme d'un leader, il a toujours été ainsi, c'est comme s'il était fait pour mener les autres, dans le bon sens du terme. Organisé, il sait quoi faire au bon moment et toujours à l'avance. Mais il a beaucoup de défauts, et l'égocentrie est bien sur son principal défaut. Il peut être très insultant envers les gens, quand il est en colère ou qu'il juge que cette personne le mérite. Il n'est aussi pas très fidèle, sauf en amitié. Il n'est tout bonnement pas stable. Ethan ne l'a jamais été, même avant d'arriver sur le campus.



I'll use you as a makeshift gauge

⋆ I've moved further than I thought I could


it’s not that they’re born brave. it’s not that they’re born strong. it’s just that the universe has decided that this one, this one will have grit and fire and steel in their blood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Sigma
avatar
Ethan Fowler
♟Textos reçus : 54

MessageSujet: Re: Ethan | UC.    Jeu 10 Déc - 2:54


Story

❝Une vie, pour une rose...❞


Vous pensez tous que la vie des bourges, des gens qui toutes leurs vies, n'aurons jamais à se soucier de savoir combien il reste sur le compte chaque mois, certes, vous n'avez pas tort. Mais vous pensez tous que la vie de ces personnes sont parfaites. Détrompez-vous. La perfection, cela n'existe pas,c'est bien l'une des premières choses que l'ont ma appris, et pas de la bouche de mes parents qui pour eux, tout était que perfection. Non. Je l'ai appris de la bouche de ma nourrice qui à passé une bonne partie de mon enfance à m'éduquer, car j'avais une mère bien trop gamine et stupide pour s'occuper de moi. Immature, voilà le mot exact. Il faut dire que mon père n'est qu'un crétin, à avoir épousé une femme qui à presque quinze ans de moins que lui. Même si j'aime un minimum ma mère, je ne puis m'empêcher de me dire, qu'elle n'était venue jusqu'à lui, de façon vénale. L'argent attire n'importe qui dans les bras de n'importe quoi. Mon père aurait très bien pu être un pédophile, limite j'étais sûr qu'elle y serait quand même allé. Au final, ils se séparèrent quand j'eus cinq ans ce qui dans le fond, ne me chagrina pas vraiment, puisqu'elle n'était qu'une figure sans nom, pendant mon enfance. Je me souviens juste, quand je pense à elle maintenant, de son visage enfantin, de sa longue chevelure brune, de ton teint pâle qui était barbouillé par des maquillages luxueux. C'est tout.

Ce qui me chagrina évidemment le plus, par la suite, c'est pas d'avoir eu une nouvelle mère, enfin belle-mère dans ma vie. C'était sans doute déjà une meilleure mère qu'était la mienne, cette meuf qui m'a eu juste pour les bon vouloir de mon père, qui souhaitait trop un gosse. Mais bref. Cette femme dans le fond, est gentille et maternelle. Mais elle fit quelque chose que je n'avais pas supporté à l'époque : elle a virée ma nourrice, Clarisse. Je le vécus très mal, elle était ma vraie mère pour moi, c'est elle qui m'a élevé et cela aurait été mieux qu'elle continue mon éducation. Cette femme était de classe très modeste et m'avais appris le sens de la vie, je n'avais pas les mêmes vues que mes parentes abruties par la tune. Mais ma belle-mère, Sandra, jugeait qu'elle était tout à fait capable de m'éduquer et à donc renvoyé la nourrice. Oui, elle était totalement capable de m'éduquer. Oui, elle réussit parfaitement, mais c'est sans doute à cause d'elle que je devins aussi...Égoïste et imbu de ma personne, élevée par une riche qui n'hésitait pas à me dire que j'étais supérieur aux autres et que je pouvais tout avoir. L'ambition, c'est ce qu'elle m'a appris très rapidement et je ne pu qu'idéalisé toutes ces paroles, naïf et influençable enfant que j'étais.

Quand j'atteins l'adolescence, je devins le fils choyé de la famille. J'ai eu une sœur qui a rejoint la famille, très couvé par Sandra bien sûr, mais mon père ne s'intéressait pas tant à elle, qu'il ne s'intéressait à moi. Je fus cependant proche d'elle, même si elle me suivait partout, j'étais son grand-frère, son super-héros. C'était mignon mais lourd quand j'entrais dans cette période pénible qu'est l'adolescence. Je n'étais pas trop bien dans ma peau, je cherchais à tester toutes mes limites et j'ai eu des soucis avec les flics, il ne faut pas se voiler la face. Bien sûr que maintenant, il n'y avait aucune trace de mon passage là-bas, puisqu'avec un peu d'argent, le dossier finit à la poubelle comme par magie. J'ai juste fait des petits délits mineurs, genre conduit en état d'ivresse, être choppé avec de la drogue, pris à vandaliser des monuments etc... Rien de bien grave. Mais je m'étais vite calmé, car on voyageait pas mal, et que je voyais bien que je pouvais tout avoir. Je m'assagis un peu, uniquement d'apparence et devant les parents. J'appris à aimer certains plaisirs de la vie de riche, je commençais à prévoir mon avenir enfin...mon père le prévoyait pour moi. Il m'a forcé déjà à suivre une filière scientifique au lycée, car c'était bien d'avoir un fils dans la médecine, il me disait que cela me convenais mieux que juge corrompus ou quelque chose comme ça. Puis que c'était plus plaisant d'être cité comme le meilleur chirurgien du pays ou une connerie comme ça. Moi ce que j'aimais, c'était le sport. J'en suis dingue depuis gamin. Le peu de fois que je jouais avec mon père au base-ball, c'était les meilleurs moments de ma vie. Je passais du temps avec lui et j'adorais ça. J'aime toujours autant ce sport mais je me suis pris plus d'affections au football américain, qui était pour moi une échappatoire, une façon de me vider la tête dans ces mêlées brutales et féroce. Et puis, c'était classe d'être footballeur américain.

À la fin de mes études au lycée, mon père m'avais directement envoyé à Wallace University, qui était sa fac d'autrefois. Il avait passé, m'a-t-il dit, les plus beaux moments de sa vie et espérait bien que je prenne la tête d'une fraternité dont il chérissait le nom : les Sigma Delta Phi. Sans grand problème que j'y parvins, car même pas deux ans après mon entrée dans la faculté, et bien évidemment dans cette fraternité qui était à point nommé pour moi en vue de mes passions, je pris vite une place importante, devenant très populaire, bien plus qu'au lycée, et ce fut presque à l'unanimité que je remportais donc la présidence des Sigma. Je savais parfaitement ce qui m'attendait en devenant président, et c'est ce qui me plaisait. J'aime avoir ce petit monde qui gravite autour de moi, la popularité me fais plaisir et me fais vivre ,j'aime me sentir puissant quand je marche dans les couloirs. Bien sûr, il y a des inconvénients, des groupies complètement affamé par ma personne et j'en passe. Mais on a qu'une vie et je compte bien en profiter à 300%.




I'll use you as a makeshift gauge

⋆ I've moved further than I thought I could


it’s not that they’re born brave. it’s not that they’re born strong. it’s just that the universe has decided that this one, this one will have grit and fire and steel in their blood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ethan | UC.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A découvrir : Ethan Johns
» Opera Royal de Wallonie
» Electric wizard : VS a peur des nazis
» Do not disturb ↔ Ethan & Lysandre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Your application file :: Accepted-
Sauter vers: